LTC

Littoral et trait de côte

© DREAL Languedoc-Roussillon
© DREAL Languedoc-Roussillon

Le Système d’Observation Littoral – Trait de côte (SO LTC) a été labellisé en tant que SNO DYNALIT. Ici, le terme système d’observation fait référence à un ensemble de mesures de haute qualité et à fort potentiel de valorisation scientifique réalisées sur un objet bien identifié : le système littoral. Dans le contexte microtidal (faible marée) caractéristique de la Méditerranée Occidentale, le terme système littoral englobe trois compartiments essentiels : la lagune, le lido sableux ou cordon dunaire, et la plage immergée ou avant-côte. Ces compartiments existent sous différentes formes.

Le SO LTC se concentre sur l’observation stricte de ces trois compartiments avec une approche transdisciplinaire. La limite vers le large du domaine étudié par le SO LTC est fixée de manière relativement arbitraire de la manière suivante : le SO LTC observe l’avant-côte jusqu’à la profondeur de fermeture des vagues (la profondeur d’eau à partir de laquelle les vagues n’interagissent plus avec le fond de manière significative) et au delà si les courants générés par les processus littoraux ont un rôle important et peuvent interagir avec l’environnement marin. En d’autres termes, on s’intéresse au domaine continental et marin qui évolue entièrement ou pro-parte sous le contrôle de l’hydro-morphodynamique de la plage et du trait de côte.

L’observation du trait de côte et de l’hydro-morphodynamique littorale en Méditerranée est essentiellement guidée par le caractère microtidal de ces littoraux, qui fait que les changements morphologiques majeurs interviennent à la fois et dans des proportions équivalentes dans l’avant-côte (sous l’eau) et sur la plage (cordon dunaire et lagunes). Le SOLTC a développé un ensemble de méthodes de mesure et de types de déploiement d’équipements adaptés à ce contexte précis. Cette stratégie a rapproché les acteurs universitaires du SO LTC des services techniques représentant l’état en région, et au tout premier ordre la DREAL LR.

Questions scientifiques

L’objectif scientifique initial du SO LTC est de caractériser la dynamique du trait de côte et du système littoral associé, défini tel que ci-dessus. On s’intéresse en priorité à la caractérisation des processus hydro-sédimentaires élémentaires, mais on envisage la quantification de la dynamique littoral à toutes les échelles de temps. Les principaux objectifs (et résultats) scientifiques portent sur :

  1. la quantification des vitesses de mise en place des systèmes littoraux languedocien sous l’effet de la montée du niveau marin à l’Holocène,
  2. la caractérisation des régimes de vagues et de circulation actuels à l’échelle des littoraux du GOL (Golfe du Lion),
  3. la caractérisation de la dynamique des barres d’avant-côte pendant les tempêtes,
  4. la construction d’algorithmes de prévision des régimes de vagues,
  5. la dynamique de la nappe sur la plage et la zone du jet de rive.

Données et valorisation

Un ensemble substantiel de données sont accessibles en ligne, données issues des appareils déployés directement dans le cadre du SO LTC ou de la collection de données existantes ou mesurées par les membres partenaires du SO LTC.

  • Mise en ligne des données de trait de côte et de données assimilées, comme les traits de lagunes et les traits de cônes de débordement de tempête. Le trait de côte en zone microtidale Méditerranéenne a été défini comme le point à égale distance entre la berme et le talus de plage

Données de trait de côte et données assimilées

  • Mise en ligne des caractéristiques des vagues (hauteur, période et direction) sur le système littoral. Ces données sont mises en ligne de deux manières.
    • La première est une restitution de ces paramètres en temps réel sur 4 points de mesure dans le Golfe du Lion, pour l’ensemble de la communauté scientifique

Caractéristiques des vagues en temps réel

    • Les archives de ces données sont mises en ligne de manière distincte, avec un outil de recherche et d’exploration de la donnée. L’accès est limité par un mot de passe qui peut être obtenu en soumettant une demande.

Archives des caractéristiques de vagues

  • Mise en ligne de l’évolution volumétrique globale de l’espace intertidal (déduite des mesures topographiques et bathymétriques différentielles) à une échelle d’espace et de temps pertinente. Nous avons choisi de rendre compte de ces changements à l’échelle du Golfe du Lion en s’appuyant sur imagerie LIDAR systématique. Ce travail d’imagerie LIDAR alti-bathymétrique (continuité de l’observation à terre et en mer) est inédit sur la façade française.

Données de LIDAR

  • La mise en ligne de la mesure des niveaux d’eau en zone littorale. Les données sont issues du dispositif MAGOBS qui, via le déploiement d’environ 30 appareils entre 8 mètres de bathymétrie et la lagune, permet de caractériser la dynamique temps réel du niveau d’eau. Malheureusement, ce dispositif est arrêté depuis l’hiver 2012-2013 du fait de problèmes de vandalisme et d’un manque en RH pour le suivi de cet équipement. Les archives de niveau d’eau sont correctement stockées en base. Un second ensemble d’appareils va être déployé sur la zone du delta du Rhône (Espiguette / Beauduc), et est appelé ESPIGOBS. Sa mise en place est l’occasion de la relance simultanée du dispositif MAGOBS.

Mesures des niveaux d’eau

  • Un ensemble d’autres bases de données, pour le moment compilées de manière non exhaustive et portant sur : a) des photos de tempêtes depuis 1935, b) des campagnes de photos aériennes verticales depuis 1932 ; c) des campagnes de photos aériennes obliques ; d) une collection de cartes historiques du trait de côte ; e) un ensemble de documents et d’informations historiques sur la dynamique du trait de côte; f) des données de géophysique de sub-surface en zone littorale (sismique THR, géoradar,…).

Données sur le siTE Du SNO DYNALIT

Contacts

Portail des données de l'OREME

Page du SO sur le portail des données de l'OSU OREME

Accéder au portail