Républicains sociaux en Afrique du Sud

© Franck Theron

Ce programme étudie de façon pérenne la reproduction, survie, coopération et coloration des républicains sociaux en milieu semi désertique.

Contexte

L’espèce étudiée, le républicain social (Fig. 1) est l’oiseau présentant l’un des niveaux de socialité le plus élevé au monde : ces oiseaux sont coloniaux, vivent toute l’année au même endroit et sont l’une des seules espèces aviaires du monde à construire de façon communautaire d’immenses nids de paille (plus de 3m de long, 1 tonne, Fig. 2) où chaque famille a sa propre chambre de reproduction. Cet oiseau a aussi la particularité d’avoir une reproduction coopérative, c’est-à-dire d’avoir des individus sexuellement matures, les « helpers », qui aident à nourrir des jeunes qui ne sont pas les leurs. Ce système unique permet de tester des hypothèses clefs sur l’évolution et les implications évolutives de la socialité et la coopération.

Nos objectifs sont ainsi de comprendre :

  1. Les causes évolutives de la coopération et notamment l’impact de la variabilité environnementale sur la coopération au sein de cette espèce ;
  2. Les conséquences évolutives de la coopération et notamment son impact sur les effets maternels (investissement différentiel des mères dans leur œufs) en liaison avec la variabilité spatio temporelle du milieu ;
  3. Le lien entre socialité, facteurs climatiques et démographie et ainsi comment des populations vivant en habitat semi désertique répondent à la variabilité des pressions de sélection à différentes échelles d’espace et de temps.

Nous étudions aussi comment la coloration varie en fonction des caractéristiques de l’environnement et ainsi un autre objectif est de travailler sur les liens entre signaux et variabilité environnementale.

Fig 1 – a) Un républicain social bagué; b) prise de sang; c) photo prise pour mesurer la bavette; d) les écailles
Fig 2 – a) location de la population étudiée, b) inspection des chambres individuelles pour suivre la phénologie de la reproduction, chaque « tâche » noire est l’entrée d’une chambre où une famille dort et élève ses jeunes

Observations

Il s’agit d’un suivi à long terme de 20 colonies d’une population de républicains sociaux, près de Kimberley(Afrique du Sud). Cette espèce est endémique du sud de l’Afrique.

Le suivi a commencé en 1993 avec des captures recaptures réalisées par Mark Andersson (entre 1993 et 1999). Ces captures recaptures ont par la suite été réalisé chaque année. Nous disposons aussi à ce jour de données de reproduction sur plus de 13 années (1998, 1999, 2000, 2008-maintenant).

Le protocole de base est :

  • Captures des colonies en hiver, mesures morphométriques et colorimétriques, prises de sang et baguages de tous les adultes présents à ces colonies (600 individus chaque année)
  • Suivi tous les 3 jours de la phénologie de la reproduction (environ 450 nids suivis)
  • Baguages, prises de sang et mesures morphométriques de tous les poussins avant l’envol (à 17 jours)
  • Mesure de la socialité (taille des groupes) et de la coopération (taux nourrissage de tous individus appartenant à un groupe) depuis 2013

Variables Essentielles de Biodiversité :

  • Co-ancestry
  • Allelic diversity
  • Population genetic differentiation
  • Population abundance
  • Population structure by age/size class
  • Phenology
  • Body mass
  • Natal dispersion distance
  • Demographic traits

Données

Des données synthétiques présentant annuellement le nombre de jeunes produits, la première et dernière date de ponte, le nombre d’adultes et de jeunes dans la population seront mises à disposition en ligne via le site de l’OSU OREME.

Contact

Equipe

Ce programme nécessite une 15 aine de personnes par an.

  • Dix personnes pour les captures annuelles, qui durent un mois.
  • Six personnes pour le suivi de reproduction, qui dure entre 5 et 8 mois par an, le début et la durée de la reproduction étant complètement dépendantes de la pluie.

Collaborations

Ce programme est porté par deux chercheures, Claire Doutrelant et Rita Covas et par trois institutions: le CEFE (Claire Doutrelant), le CIBIO (Université de Porto, Portugal – Rita Covas) et le Fitzpatrick Institute (Univeristé du Cap, Afrique du Sud – chercheures associées Rita Covas et Claire Doutrelant).

Le FitzPatrick Institute est à l’origine de ce programme, accueille et soutient ce programme depuis son début.

Ce programme est aussi soutenu par un LIA biodiversité qui réunit le CIBIO, l’ISEM et le CEFE.

Valorisation

Silva LR, Lardy S, Ferreira AC, Rey B, Doutrelant C, Covas R 2018 Females pay the oxidative cost of dominance in a highly social bird Animal Behaviour 144, 135-146

Mares, R. Doutrelant, C., Paquet, M., Spottiswoode, S .and Covas, R. 2017 Breeding decisions and output are correlated with both temperature and rainfall in an arid-region passerine, the sociable weaver . Royal Society Open Science 4 (9), 170835

Lloyd, K Altwegg, R. Doutrelant, C.; Covas, R; 2017 Factors affecting the foraging distance and duration of a colonial bird, the sociable weaver, in a semi-arid environment » Journal of African of Ecology DOI: 10.1111/aje.12484

Paquet, M., Doutrelant, C., Loubon, M., Theron, F., Rat, M., & Covas, R. 2016. Communal roosting, thermoregulatory benefits and breeding group size predictability in cooperatively breeding sociable weavers. Journal of Avian Biology. 47: 749-755 (https://www.sciencenews.org/article/extreme-bird-nests-bring-comforts-and-catastrophe) + Editor choice

Acker, P., Grégoire, A., Rat, M., Spottiswoode C. N., van Dijk, R. E., Paquet, M., Kaden, J.C., Pradel R. , Hatchwell, B. J. , Covas, R., Doutrelant, C. 2015. Disruptive viability selection on a black plumage trait associated with dominance Jounal of Evolutionary Biology 28(11), 2027-2041

Van Dijk, R. E., Covas, R., Doutrelant, C., Spottiswoode, C. N. & Hatchwell, B. J. 2015 Restricted and female-biased dispersal causes fine-scale genetic structure within a population of sociable weavers (Philetairus socius) Molecular Ecology 24(16), 4296-4311.

Paquet, M. Doutrelant, C., Spottiswoode C. N., van Dijk, R. E. , Hatchwell, B. J, Grégoire, A.

Covas, R. 2015 Antagonistic effect of helpers on breeding male and female survival in a cooperatively breeding bird Jounal of Animal Ecology 84(5), 1354-1362.

Paquet, M., Covas, R., Doutrelant, C. 2015 A cross fostering experiment reveals that prenatal environment affects begging behaviour in a cooperatively breeding bird. Animal Behaviour 102 : 251-258

Rat, M. van Dijk, R. E., Covas, R., Doutrelant, C 2015 Dominance hierarchies and associated signalling in a cooperative passerine. Behavioural Ecology and Sociobiology 69:437–448

Altwegg, R., Doutrelant, C., Anderson, M., Spottiswoode, C., Covas, R. 2014 Climate, social factors and research disturbance influence population dynamics in a declining sociable weaver metapopulation.Oecologia, 174:413–425

Paquet, M., Covas, R., Chastel O., Parenteau, C., Doutrelant C. 2013. Maternal effects in relation to helper presence in the cooperatively breeding Sociable Weaver – PloS ONE. 8(3): e5933

Van Dijk, R., Kaden, J. C.; Beltran, L.M; Paquet, M.; Covas R. Doutrelant, C & Hatchwell, B. J. 2013 The thermoregulatory benefits of the communal nest of sociable weavers (Philetairus socius) are spatially structured within nests. Journal of Avian Biology 43: 001–009

Doutrelant, C., Dalecky, A. Covas, R. 2011. Age and relatedness have an interactive effect on the feeding behaviour of helpers in cooperatively breeding sociable weavers. Behaviour. 11-13: 1393-1411

Covas, R., Deville, A.-S., Doutrelant, C., Spottiswoode, C.N. & Grégoire , A. 2011. The effect of helpers on the post-fledging period in a cooperatively breeding bird, the social weaver. Animal Behaviour. 81: 121-126

Covas, R., du Plessis, M & Doutrelant, C. 2008. Helpers in a colonial cooperatively breeding bird contribute to buffer the effects of adverse breeding conditions Behavioural Ecology and Sociobiology 63:103-112.

Doutrelant, C., Covas, R. 2007 Helping has signalling characteristics in a cooperatively breeding bird Animal Behaviour 74: 739-747 (selected for Faculty of 1000 Biology: http://www.f1000biology.com/article/id/1096985)

Covas, R., Dalecky, A., Caizergues, A & Doutrelant, C. 2006. Kin associations and direct vs. indirect fitness benefits in colonial cooperatively breeding sociable weavers Philetairus socius Behavioral Ecology and Sociobiology 6: 323-331

Doutrelant, C., Covas, R., Caizergues, A. & du Plessis, M. 2004. Unexpected sex ratio adjustment in a colonial cooperative bird: pairs with helpers produce more of the helping sex whereas pairs without helpers do not. Behavioural Ecology and Sociobiology 56 149-154

Covas, R., Doutrelant, C. & du Plessis, M. 2004. Food supplementation in a colonial, cooperatively breeding bird modifies individual decisions as to whether to help or breed. Proceedings of the Royal Society, London 271: 827-832

Covas, R.; Huser, O. & Doutrelant, C. 2004. Pigmy falcons predate on nestlings of their obligate host, the sociable weaver. Ostrich 75: 325-326