ECOPOP

Ecologie des Populations

© Thierry Boulinier
© Thierry Boulinier

Ce Système d’Observation est basé sur des suivis individuels d’animaux sauvages, spatialisés et intégrant la récolte d’informations et l’étude des processus à différents niveaux :

  • environnement physique, biologique, social;
  • données génétiques, physiologiques, immunologiques, comportementales.

Ces programmes de suivi permettent donc d’aborder de manière intégrée les mécanismes de réponses des populations à la variabilité de l’environnement et de décrire les changements écologiques et évolutifs des populations.

Ces suivis reposent à la fois sur (1) une forte technicité (biostatistiques, génétique, biotélémétrie, écophysiologie, immunologie), (2) une très bonne connaissance du terrain et (3) un choix raisonné des modèles d’étude. Les suivis individuels sont par exemple très efficaces chez les mésanges car elles nichent facilement en nichoirs artificiels, et chez les oiseaux coloniaux, tels que les vautours et les oiseaux de mer, car ils se reproduisent en colonies et réoccupent pendant de nombreuses années les mêmes sites. La localisation des sites d’étude est aussi raisonnée afin d’optimiser les possibilités de répondre aux questions abordées.

Ces programmes permettent de suivre les changements des populations en cours à différentes échelles spatiales et temporelles, mais surtout ils permettent d’étudier les mécanismes de réponse des populations, ce qui fait que leur portée est très générale. L’importance de ce type de suivi est clairement reconnue au plan international (outre les travaux des équipes impliquées dans le SO, voir par exemple Clutton-Brock & Sheldon 2010 Trends Ecol. Evol.).

Questions scientifiques

Au sein du SO, les thématiques abordées portent sur :

  • le rôle des réponses phénotypiques et génétiques aux changements climatiques (TO Mésanges : Porlier et al. 2012),
  • l’écologie de la dispersion et la dynamique des populations subdivisées (TO Mouette rieuse : Péron et al. 2009; TO Mouette tridactyle : Ponchon et al. 2012),
  • les dynamiques d’exploitation du milieu pour l’approvisionnement alimentaire (TO Vautours fauves : Monsarat et al. 2013, TO Puffins cendrés : Péron & Gremillet 2013)
  • et les facteurs affectant la circulation d’agents pathogènes dans la faune sauvage (TO Goélands leucophée et pathogènes : Hammouda et al. 2011; TO Mouette tridactyle: Chambert et al. 2012).

Outre l’acquisition de séries temporelles de données pour tester des hypothèses biologiques sur ces thématiques, les travaux développés dans le cadre du SO ont permis des développements méthodologiques importants, notamment sur les designs d’échantillonnage et les outils statistiques à utiliser pour l’estimation de paramètres de la dynamique démographique de populations subdivisées [TO Mouette rieuse : Péron et al. 2010], de la dynamique du statut éco-immunitaire des individus [TO Mouette tridactyle : Choquet et al. sous presse] et de la génétique quantitative en population sauvage [TO Mésanges : Porlier et al. 2012].

Les développements méthodologiques ont aussi porté sur les méthodes pratiques d’acquisition de données sur le terrain (notamment, l’utilisation de loggers pour l’étude des comportements de prospection [TO Puffins cendrés : Authier et al. 2013; TO Mouette tridactyke: Ponchon et al. 2013] et l’utilisation du transfert maternel d’anticorps dans les œufs pour les suivis éco-épidémiologique [TO Goélands leucophée et pathogènes : Hammouda et al. 2011]).

Pour aborder la causalité de certaines des relations considérées, les travaux s’appuient sur la conduite d’expérimentations spécifiques en populations naturelles. Des travaux ont été notamment menés sur les relations entre les coûts de reproduction et les traits sexuels secondaires (TO Mésanges : Doutrelant et al. 2012) et sur l’importance de la performance de reproduction des congénères pour les décisions de dispersion des individus (TO Mouette tridactyle : Boulinier et al. 2008).

Enfin, une partie des travaux permet de répondre à des questions appliquées importantes, comme la détermination d’Aires Marines Protégées (TO Puffins cendrés : Péron et al. en révision) et de stratégies de gestion des déchets d’élevage et de conservation des vautours (TO Vautours fauves : Monsarrat et al. 2013).

Données

Les données synthétiques produites pour la plupart des Tâches d’Observation sont :

  • le succès de reproduction moyen de l’espèce sur les sites suivis
  • la date moyenne de ponte
  • la survie annuel des individus reproducteurs

Pour certaines des Tâches d’Observation, il s’agit de la proportion de jeunes parasités, les trajets effectués par une partie des oiseaux de la populations pendant une certaines période, ou la proportion d’individus séropositifs vis-à-vis de différents agents infectieux.

Pour la plupart des données synthétiques diffusées/diffusables d’une façon potentiellement intéressante, il s’agit d’une valeur annuelle produite pour une population d’étude ou pour des sous-populations étudiées (lors de suivis sur plusieurs sites). Une partie des données brutes (données de l’histoire de capture-recapture d’individus) ont vocation à être mise à disposition lors de publication mais n’ont pas un intérêt évident à être mise à disposition au fur et à mesure étant donné l’importance du traitement statistique nécessaire pour prendre en compte des hétérogénéité de la probabilité de revoir/recapturer les individus.

Portail des données de l'OSU OREME

Page du SO sur le portail des données de l'OSU OREME

Accéder au portail

Contacts

Tâches d'observation

Ecologie spatiale des populations : modèle Mouette tridactyle et parasites

Traits d'histoire de vie des oiseaux et réponses des populations aux changements globaux : cas des mésanges

Monitoring des puffins en Méditerranée française ; Bioindicateurs des écosystèmes marins côtiers

Récolter des données sur la circulation d’agents infectieux dans des populations sauvages d’oiseaux.

Dispersion et fonctionnement des populations subdivisées : modèle Mouette Rieuse

Mouvement et dynamique des populations de vautours fauves en réponse aux variations des pratiques d’équarrissage dans les Causses

Suivi individu-centré de trois groupes de babouins chacma (Papio ursinus) en Namibie

Suivis individu-centrés et populationnels de long-terme d'un groupe social de mandrills sauvages au Gabon

Dynamique de plusieurs vertébrés de Camargue (Flamant rose, Spatule blanche, Ibis falcinelle, Goéland railleur, Cistude d’Europe et Anguille européenne) en réponse aux changements globaux

Reproduction, survie, coopération et coloration des républicains sociaux en milieu semi désertique