GNSS

Mesures tectoniques et de vapeur d’eau par GNSS

© Geosciences Montpellier
© Geosciences Montpellier

Le Service d’Observation Mesures tectoniques et de vapeur d’eau par GNSS  est un réseau d’observation constitué de stations GNSS permanentes et semi-permanentes pour la quantification de la déformation tectonique et du contenu intégré en vapeur d’eau atmosphérique régional. La constitution de ce réseau a débuté il y a plus de 20 ans avec des stations GPS.

Le réseau est constitué de 11 stations permanentes et les18 stations semi-permanentes installées et gérées par le Laboratoire Géosciences Montpellier dans le cadre du SNO (Service National d’Observation) RESIF-RENAG (REseau NAtional GNSS) et sont intégrées dans le réseau national de l’IGN (RGP).

Questions scientifiques

Pour l’OSU OREME, les observations du SO Quantification des déformations tectoniques et de la vapeur d’eau atmosphérique par GNSS s’inscrivent dans 2 thématiques majeures de recherche :

  • Quantification des faibles déformations tectoniques actuelles régionales et nationales (dans le cadre du réseau RESIF-RENAG)
  • Etude des mouvements verticaux induits par le chargement hydrologique en liaison directe avec l’Observatoire GEK (Géodésie en Environnement Karstique).

Ces mêmes observations sont aussi utilisées pour de nombreuses autres applications telles que la détermination précise des mouvements verticaux en colocation avec des mesures de marégraphie (variation du niveau des mers), le suivi de l’évolution temporelle de la vapeur d’eau atmosphérique (risque lié aux pluies catastrophiques régionales) , la contribution au positionnement géodésique précis à l’échelle régionale scientifique et industriel, la réalisation de Modèles Numérique de Terrain (MNT),…

Observations

Les mesures sont constituées d’observations GNSS permanentes (GM) et semi-permanentes (VENICE).

  • 11 sites GNSS permanents régionaux mesurant en continu (fichiers 30s/24h et 1s/1h) :
    • AGDE (Cap d’Agde – 34)
    • AIGL (Mont Aigoual – 30)
    • FILF (Fillols – 66)
    • HOLA (La Jasse – 30)
    • LACA (Lacaune – 81)
    • MTP2 (Montpellier CNRS – 34)
    • PALI (Salin-de-Giraud – 13)
    • PARD (Pardailhan – 34)
    • SETE (Sete – 34)
    • SLVT (La Salvetat – 34)
    • STMR (Saintes-Maries de la Mer – 30)
  • 18 sites GNSS semi-permanents (VENICE) : 2*15 jours de mesures par an (fichiers 30s / 24h)

Données et valorisation

Les données GNSS permanentes sont formées de fichiers quotidiens et horaires enregistrés à la fréquence de 30s et 1s. Chaque fichier est automatiquement récupéré par le centre de contrôle de Montpellier et suit un prétraitement de contrôle et de mise au format international (RINEX).

Les données sont archivées et mise à disposition sur les sites du RENAG et du RGP.

Elles ont donné lieu à de nombreuses études scientifiques sur le suivie de l’évolution temporelle de la vapeur d’eau atmosphérique. Sur les thématiques de la déformation tectonique, des mouvements verticaux et de la marégraphie, un grand nombre d’études sont en cours mais nécessitent de longues séries d’observations en raison de la faible amplitude des mouvements mesurés.

Portail des données de l'OREME

Page du SO sur le portail des données de l'OSU OREME

Accéder au portail

Contacts

Collaborations

Le SO est en liaison directe avec de nombreux programmes de recherche nationaux et internationaux et de d’organisme nationaux :

  • SNO RESIF-RENAG (Service National d’Observation – REseau NAtional GNSS))
  • RGP (Réseau GPS Permanent de l IGN)
  • SNO-OHM-CV (Observatoires de Recherche en Environnement – Observatoire Hydro-météorologique Méditerranéen Cévennes-Vivarais)
  • HyMeX (HYdrological cycle in the Mediterranean Experiment).